Le cahier des charges

  • Temps de lecture :14 min de lecture
  • Post category:Glossaire
  • Post published:19 octobre 2022
  • Post comments:0 commentaire

En graphisme, et dans toute démarche de création de projet, on peut assimiler cette étape au cahier des charges. Étape quelquefois négligée dans le processus de création graphique, l’élaboration du cahier des charges est pourtant une étape primordiale pour encadrer tout type de projet, faciliter la relation entre le prestataire et son client, et garantir un résultat à la hauteur des attentes du client.

Définition

Un cahier des charges ou brief créatif est un document, mis en place entre le prestataire et le client, qui décrit le détail de la prestation et explique clairement tout ce que tout le monde doit savoir à propos du projet en question. Il est donc essentiel à une bonne relation entre le client et son graphiste, puisqu’il pose les bases sur lesquelles chacun pourra se référer.

Il doit être le plus précis possible. Il contient une présentation détaillée du projet, la liste des besoins, les objectifs visés et les contraintes diverses liées à la création du projet.

De mon point de vue, le cahier des charges est aussi une des choses qui différencie graphiste et artiste. Alors que l’artiste exerce son art pour créer du beau, le graphisme ne relève pas seulement de l’esthétisme. Le graphiste, qui peut avoir une sensibilité artistique, répond avant tout à un brief. C’est la distinction entre arts plastiques et arts appliqués.

À quoi ça sert un cahier des charges ?

Comme précisé ci-dessus, le cahier des charges est un document sous forme d’un questionnaire envoyé au début de la relation, qui va guider la demande dans le but d’être plus efficace, plus performant et de faire gagner du temps aux différents intervenants dans la compréhension du projet. Finalement, ce document est aussi utile au client qu’au graphiste.

Pour les graphistes

C’est le moyen d’officialiser la relation avec son client, mais surtout de bien comprendre son projet en ayant une vision globale et précise de ses attentes et d’établir ainsi un devis cohérent. De plus, tout au long de la mission, le brief servira de référence pour prendre les bonnes directions, respecter les valeurs de l’entreprise et la représenter de la meilleure façon possible.

Pour les clients

C’est le moyen de mettre à l’écrit tous les points importants à connaître pour mener à bien le projet et de faire le point sur ses besoins réels. Par ce biais, non seulement il fait un point détaillé avec lui-même sur son projet, mais il s’assure aussi que le graphiste a bien saisi toutes les informations utiles pour travailler correctement car il aura compris les enjeux de la mission.

Qu’est-ce qu’on met dedans ?

L’entreprise / client

En tant que graphiste nous avons besoin de savoir qui sont nos clients.

Cette première présentation se doit d’être aussi complète que possible car tout peut être utile pour mieux répondre à vos besoins :

  • Raison sociale,
  • L’entrepris ou nom et les coordonnées du client,
  • Date de création de l’entreprise,
  • Secteur d’activité,
  • Histoire,
  • Supports de communication existants ou charte graphique,
  • localisation,
  • Habitudes de consommation
  • Centre d’intérêt

Souvent, que ce soit pour un logo ou un support de communication, le graphisme s’appuie sur les valeurs de l’entreprise.

Les besoins

Le client doit formuler clairement l’objet de sa demande, la plus précise possible :

  • Nommer le projet,
  • Détailler au maximum les prestations souhaitées,
  • Définir le positionnement et la manière dont vous voulez être perçu.

Votre design

Cette partie dépend du projet du client.

Identité visuelle ou d’un catalogue, les questions techniques ne seront pas les mêmes que pour un site web par exemple.

Pour une charte graphique, il faut définir l’étendue du besoin, autrement que doit contenir la charte graphique ?

les règles d’utilisation du logo, les éléments fondamentaux de l’identité visuelle, l’application de la charte graphique sur les supports de communication, quels supports,….

Pour des supports imprimés, ça concerne tous les paramètres liés à l’impression comme le nombre de pages, le format, la qualité du papier, la finition d’impression, le nombre d’exemplaires,…

Si le client a une petite idée du style graphique, il faut le préciser également.

Il peut s’agir des couleurs dominantes, d’image, croquis d’une typographie ou d’une scénographie particulière.

Ne pas hésiter à ajouter des exemples ou contre-exemples en expliquant ce qui est pertinent et ce qui ne l’est pas.

Le cadre du projet

Enfin, il est aussi important de tenir compte des contraintes globales du projet.

  • Délai idéal avec une date de livraison approximative,
  • Budget envisagé,
  • Perspectives d’évolution du projet.

Date et Signature du questionnaire

Tous ses éléments permettent d’effectuer un devis équitable à la demande du projet.

Le devis sera envoyé après la signature de ce document.

Le devis est un contrat qui engage le graphiste freelance et son commanditaire sur un projet.

Le devis engage formellement les deux parties.

D’une part, le graphiste freelance se doit de livrer sa création à son commanditaire selon les termes exprimés sur le contrat.

De son côté, le commanditaire se doit de respecter l’accord, scellé par sa signature, et rémunérer le graphiste au centime près.

La signature sur un devis fait foi devant les tribunaux en cas de litige

Le devis indique les honoraires, ils comprennent les recherches projet, la création graphique, la mise en forme, les échanges et corrections, l’exécution, le contrôle de la qualité de la production et les frais techniques nécessaires.

Le devis se veut le plus précis possible et vous montre point par point la réalisation, ce qui est inclut dans la commande.

Le devis fait apparaitre Droits d’auteurs indépendamment des honoraires de réalisation.

Il s’agit d’une rémunération de l’exploitation de cette œuvre.

L’auteur est libre de céder les droits à titre gratuit mais ne peut ni les « céder » dans un temps illimité, ni céder ses futurs droits « imaginaires » (ex : supports de communications x ou y non prévus dans le devis…).

La rémunération de Cession des droits d’utilisation et l’exploitation de la création est LIBRE.

Les Droits d’auteur peuvent être discuté et discutables par les deux partis.

Mais les inscrire sur le devis ou sur une annexe jointe spécifiant tous les aspects et accord.

Notez l'article

graphist-am

Graphit'AM Graphiste indépendant basée à Nuits-Saint-Georges en Bourgogne-Franche Comté avec une passion plus prononcé pour l'illustration.

Laisser un commentaire